Edition 2013

Novembre des Canuts 2013
18 au 30 novembre 2013 : « De la nécessité de se loger au rêve d’habiter »

A la Croix-Rousse, on aime se déclarer croix-roussien de souche. Et depuis plusieurs générations si possible ! Souvent exagérées, ces affirmations témoignent de l’attachement des habitants à leur quartier. Nombreux sont ceux qui rêveraient d’y habiter : avec leurs hautes fenêtres, leurs mezzanines et leurs plafonds à la française, les appartements-canuts possèdent un cachet exceptionnel. L’environnement est lui aussi très attractif, caractérisé par la convivialité et de nombreux services de proximité. Synonyme d’un style de vie bohème, avec un esprit de village en pleine ville, le quartier véhicule une image aujourd’hui bien éloignée du faubourg laborieux et parfois insalubre du 19ème siècle. Les logements si prisés de nos jours étaient à cette époque non pas conçus pour le confort de leurs occupants, mais aménagés pour accueillir les volumineux métiers à tisser. L’architecture novatrice de ces immeubles était la conséquence directe des avancées technologiques de l’industrie de la soie : la mécanique Jacquard exigeait pas moins de quatre mètres sous plafond ! Chaque bâtiment était en réalité une véritable petite usine en étages, à l’inverse des constructions industrielles habituelles. L’espace réservé à la vie privée était alors extrêmement réduit.

Désormais dédié à la seule fonction d’habitation, ce bâti reste l’un des rares témoins en France d’habitat ouvrier du 19ème siècle. En notre compagnie, vous pourrez exceptionnellement pousser les portes des immeubles et vous laisser entrainer là où les visites habituelles ne vous conduisent pas. Des guides atypiques vous permettront de découvrir des coins de paradis inattendus dans les cours intérieures, de décoder les curiosités de cette architecture unique et de rencontrer ceux qui en ont fait leur cadre de vie quotidien.

Si les immeubles-ateliers représentaient une innovation au 19ème siècle et répondaient à des impératifs économiques, les expériences qui voient le jour actuellement en terme d’habitat sont davantage tournées vers la recherche du lien social : concilier propriété privée et vivre-ensemble apparaît comme le défi confié aujourd’hui aux urbanistes et architectes, loin devant les problématiques des deux siècles précédant. Nous questionnerons le fonctionnement de ces nouveaux modèles de communautés d’habitants dont la motivation, basée sur la solidarité et le partage, fait écho aux idéaux des ouvriers en soie.

Téléchargez le programme : NOVEMBRE-CANUTS-2013

Compagnie du Chien Jaune - Goguette - Facebook - woot woot !